Pourquoi les plantes sauvages ? - Se relier à la nature

Accueil
Accueil
Plantes sauvages comestibles et médicinales…

Pourquoi les plantes sauvages ?

Se relier à la nature

La plante est un être vivant. Ce qui compte, c’est avant tout la relation que chacun peut développer avec elle. Cela se fait par l’intermédiaire des sens que la nature nous a donnés : voir, toucher, sentir, goûter les végétaux nous communique une myriade d’informations importantes – pour identifier facilement la plante, pour savoir comment l’utiliser en cuisine, pour le simple plaisir… Quelle joie dans la découverte d'un végétal nouveau, avec qui une véritable relation peut s'établir ! C'est l'occasion de percer cet « écran vert » un peu inquiétant qui nous entoure.

Mais qu'est-ce que la nature ? Chacun peut y trouver un sens différent... et trop souvent, ce mot est aussi galvaudé que celui d'"amour". Pour moi, c'est un espace de liberté et de bien-être où la vie s'exprime avec exubérance. Ce n'est pas un concept, mais une réalité palpable, harmonieuse, parfois violente, où je me retrouve face à moi-même, en contact avec ce non-humain dont l'oubli actuel s'avère problématique. La nature est un paradoxe, car même si les grands espaces sauvages n'existent plus en Europe, on peut la ressentir même en plein cœur de la ville, et cela m'apaise.

À mes yeux, les plantes ne sont pas une fin en soi. Bien au-delà de leur aspect utilitaire, elles sont un moyen, un excellent moyen – le meilleur que je connaisse – d'aller explorer son environnement, de percevoir la nature avec des yeux nouveaux, de développer sa relation avec les autres – car il s’agit toujours d’un partage -, avec soi-même et, pourquoi pas ?, de découvrir sa place dans l’univers.

Source de vie, les plantes qui nous entourent sont également une source de plaisirs et d’enseignements sans fin.