Programme général d’enseignement

Accueil
Accueil
Plantes sauvages comestibles et médicinales…

C P E : Collège Pratique d’Ethnobotanique

Appréciations

Le stage était vraiment enrichissant pour moi et je me demande comment vous allez pouvoir encore me (nous) surprendre lors des autres stages. "Vous brisez des mythes et vous ouvrez des portes". C'est une citation de François mais je trouve qu'elle reflète très bien la réalité. Et même si pour certains élèves vous pouvez peut-être avoir l'impression de peu apporter parce que vous trouvez qu'ils ne s'investissent pas suffisamment, je suis certain que ce n'est pas le cas. Il y a une sorte de socle "philosophique" qui restera toujours présent chez chacun d'entre nous. Le CPE est utile et c'est une belle idée. Je trouve l'ensemble particulièrement bien pensé dans la succession des week-end et des stages, des idées pour varier les formes d'enseignement. A vous trois, il y a une sorte d'alchimie qui s'opère. François tu emmènes tes talents d'orateur, ton savoir encyclopédique et ta compréhension profonde des choses, ta rigueur scientifique doublée d'une longue expérience indépassable de plusieurs dizaines d'années. De cela découle ton charisme. France tu (me) nous pousses à nous interroger nous-même, à chercher à mieux nous connaitre et à rester toujours ouvert. Keiko, tu emmènes avec toi un peu du Japon et de ses traditions (culinaires entre-autres), et une grande disponibilité toujours constante. Vraiment je trouve que l'ensemble forme une belle synergie. J'ai essayé de le dire lors du "tour de table" final mais personnellement je ne vois pas comment vous pourriez améliorer l'emploi du temps du dernier stage compte-tenu des objectifs fixés (rencontrer de nombreuses plantes, Jean-Claude et ses algues, Yves et son jardin, les marais salants, cueillir et cuisiner), de l'inertie d'un groupe et de son inévitable hétérogénéité. Encore merci pour votre enseignement.

Francis Collet, CPE16

Bonjour François.

Je souhaite vivement te remercier de m accompagner dans cette passionnante découverte.
C est surtout de la qualité de cet accompagnement dont je voudrai te parler car je le trouve tout juste à la bonne distance : ni trop près, ni trop loin comme une "bonne mère ".
Tu acceptes avec bienvaillance et sans jugement que l'élève soit prêt pour l enseigner (c est ce qu on appelle dans notre jargon pédagogique la "zone proximale de développement ") et je réalise à quel point c est confortable et juste pour l 'élève.
J ai déjà souffert personnellement, même adulte et je vois tous les jours des élèves qui souffrent car les enseignants ne respectent pas ce rythme, ce feu vert interne.
Je ne ressens aucune pression de ta part et tu m'as même dit à plusieurs reprises de prendre mon temps. J ai ri, car je suis une personne plutôt lente...
Je travaille beaucoup avec les plantes et c est pour moi un grand plaisir que je devrais retrouver, mais que j ai l impression de découvrir...Cela me connecte avec le plaisir et la joie de l'enfant qui découvre le monde, son fonctionnement et apprend à le nommer. Je pense à la lumière de ce que je vis aujourd'hui j ai été privée enfant de ce bonheur si naturel.
Ces découvertes quotidiennes me font du bien, je suis à ma place et je me sens sereine, habitée d une force tranquille très comblante.
Merci François.

Joëlle Larose, Formation à distance