Dossiers - Agence de presse

Accueil
Accueil
Plantes sauvages comestibles et médicinales…

Dossiers

Sujets photos et articles santé

Les guérisseurs philippins :
Utilisant des techniques qui défient notre compréhension scientifique, les guérisseurs philippins se voient souvent taxés de charlatanisme. Certains cependant utilisent des plantes dont l'efficacité ne peut être mise en doute. Et les résultats sont là.

La médecine des signatures :
Depuis la nuit des temps, l'homme a cru que les plantes pouvaient l'interpeller par des « signes » qu'il n'avait qu'à déchiffrer. Toute plante est censée indiquer par un signe les parties du corps ou les affections qu'elle traite... En notre siècle moderne et raisonnable (...), un tel point de vue a de quoi faire sourire. Et pourtant, les recherches les plus récentes sont venues confirmer certaines indications de cette théorie. Le pissenlit, dont la fleur est jaune comme la bile est bon pour le foie. Le saule et la reine-des-prés, qui poussent les pieds dans l'eau, soignent les rhumatismes, etc.

Les plantes contre les refroidissements (contre les maux de l'hiver) :
Un des maux les plus fréquents de notre époque peut être soulagé facilement avec des remèdes naturels.

Les plantes contre les problèmes de l'été :
Le soleil, la chaleur, les insectes, etc. sont la cause de toutes sortes de petites misères contre lesquelles les plantes viennent efficacement en aide.

Les plantes contre la fièvre :
Le rôle de la fièvre est important, mais il arrive qu'elle devienne excessive. Plusieurs plantes permettent de la réguler, tout en stimulant l'organisme.

Parasitoses et plantes :
La cueillette n'est pas forcément sans dangers. Tout ce qu'il faut connaître pour éviter la douve du foie et la redoutable échinococcose.

L'échinococcose :
On entend souvent parler d'une maladie plus ou moins mystérieuse que risqueraient de contracter ceux qui s'adonnent à l'agréable cueillette des myrtilles ou des fraises des bois, et que transmettrait le perfide renard... Qu'en est-il vraiment ?

La pierre noire des Pères blancs :
Une drôle de « pierre » noire qui soigne les morsures de serpents venimeux et les empoisonnements du sang. Et ça marche! De la magie? Non, mais tout de même un certain mystère...

Les guérisseurs sénégalais :
Au point de rencontre de la tradition ancestrale et de la science moderne, deux botanistes-guérisseurs nous livrent quelques-uns de leurs secrets. Ils connaissent parfaitement les vertus de plusieurs centaines d'herbes de la brousse et sont capables de guérir, entre autres, certaines formes de diabète. Les plantes africaines recèlent des remèdes à nombre de nos maux.

La malaria, le fléau qui monte :
On la croyait vaincue depuis les années cinquante, mais la malaria, plus connue sous le nom de « paludisme », est repartie à l'attaque. Grâce à la complicité involontaire des touristes qui sillonnent le monde, le mal progresse à grand pas. Et les petites bêtes responsables de cette maladie parfois très grave ont appris à résister aux médicaments classiques ! Plus d'un milliard d'êtres humains sont atteints de « paludisme » et près d'un million en meurt chaque année. Si vous allez partir en vacances dans les pays chauds, ces lignes vous intéressent.

Le pollen et les allergies :
Plusieurs millions de personnes redoutent les plantes. Pourquoi, comment et qu'y faire?

Les « fleurs de Bach » et les nouveaux élixirs floraux :
Expérimentateur infatigable, le médecin anglais Edward Bach a mis au point 38 « élixirs floraux » destinés à rétablir l'harmonie intérieure de l'être grâce à leur action sur divers problèmes psychiques. Cette méthode, qui utilise les fleurs de nos régions, est devenue très populaire. Qu'en est-il vraiment ?

Les « ginsengs » européens : la berce et l'angélique :
Deux plantes si communes qu'on ne les voit même plus possèdent des vertus médicinales proches de celles de la célèbre panacée orientale adulée depuis 3000 ans. Et elles ont encore bien d'autres propriétés.

Les plantes du sommeil :
L'insomnie, la nervosité, l'angoisse sont devenues nos maux les plus communs. Quelques plantes faciles à se procurer permettent de lutter efficacement contre ces « maladies de civilisation » qui nous empoisonnent la vie.

Les bienfaits des plantes sauvages :
Depuis la nuit des temps, les plantes sauvages ont aidé l'homme à vivre mieux. Et aujourd'hui, elles le peuvent encore plus que jamais.

Le thermalisme :
Le point sur une forme de soins particulièrement intéressante et vieille comme le monde, qui pourrait devenir l'une des « médecines douces » les plus efficaces! Tradition et avenir.

Les plantes pour la circulation :
Un grand nombre de nos contemporains souffrent de problèmes circulatoires. Si les plantes ne peuvent prétendre les résoudre totalement, nombre d'entre elles peuvent contribuer de façon efficace à à y remédier.

Les plantes reminéralisantes :
Les plantes sauvages sont souvent très riches en sels minéraux. Nombre d'entre elles possèdent donc des propriétés reminéralisantes qui peuvent rendre de grands services.

Les plantes pour les règles :
Lorsque les règles sont douloureuses, trop peu abondantes voire absentes, divers végétaux peuvent être mis à contribution. Mais il importe de le faire avec discernement.

Les plantes toniques :
C'est quand vient la fin de l'hiver que nos organismes, mis au repos forcé depuis plusieurs mois, se sentent, un peu paradoxalement, le plus fatigué. De tous temps, les plantes ont été mises à profit pour nous donner alors un petit « coup de fouet » souvent fort salutaire.

Les plantes vermifuges :
Vu l'amélioration considérable de l'hygiène alimentaire, les parasitoses intestinales ont pratiquement disparu de nos jours, du moins dans nos pays. Mais on devait jadis avoir fréquemment recours aux plantes vermifuges pour éliminer les hôtes indésirables que la plupart des gens hébergeaient, en particulier les enfants.

Les antiseptiques naturels :
On ignore souvent que certaines plantes possèdent des propriétés antiseptiques bien marquées, que chacun peut mettre à profit. Elles méritent d'être mieux connues.

Guérison par la transe, le n'deup des Lébous :
Au Sénégal, les personnes considérées comme mentalement dérangées ne sont pas reléguées dans des asiles. Grâce à une cérémonie impressionnante, elles sont réintégrées au sein de la société.

Plantes sauvages et bien-être :
Bien-être et plantes sauvages semblent être à première vue deux notions opposées. Car les végétaux spontanés représentent, en particulier sous la forme de « mauvaises herbes », ce contre quoi l'homme se bat depuis plusieurs millénaires pour affirmer sa suprématie. Les plantes qui nous entourent peuvent cependant nous aider de bien des façons à vivre mieux.

Les plantes sédatives :
Les insomnies et l'anxiété font partie des maux qui touchent le plus grand nombre d'entre nous. Si une bonne hygiène de vie, tant mentale que physique, est sans doute le meilleur remède à long terme, certaines plantes possèdent dans ce domaine une action réelle.

Plantes et provitamine A :
Bien que les véritables carences en vitamine A soient rares, il est important que l'alimentation fournisse des quantités suffisantes et régulières de cette indispensable substance.

Plantes et Vitamine C :
La vitamine C est particulièrement importante car nous ne pouvons pas la stocker. De nombreuses plantes en sont riches et peuvent nous permettre d'éviter toute carence.

Plantes et fer :
Le fer est un élément important de l'organisme. Mais contrairement aux idées reçues, ce n'est pas l'épinard qui en est la source végétale la plus riche...

L'argile :
Ce n'est pas une nouvelle venue et pourtant elle nous étonne toujours. Si l'argile n'est pour beaucoup que de la simple terre, tout juste bonne à faire de la poterie, ses remarquables vertus permettent de soigner une multitude de problèmes de santé.

La polarité :
Pour que notre corps maintienne l'harmonie de ses fonctions, il est essentiel que sa circulation énergétique se fasse avec fluidité. Par sa simplicité et son efficacité pratique, la polarité représente un moyen de choix pour influencer positivement cette circulation d'énergie, qu'elle permet de rééquilibrer.

La spagyrie :
Dérivée de travaux alchimiques remontant à plusieurs siècles, la spagyrie est une façon particulièrement intéressante d'utiliser les plantes, qui revient au goût du jour.

Médecines orientales :
Les médecines d'Asie, héritières d'une tradition plurimillénaire, fascinent l'occidental et sont de plus en plus pratiquées dans nos pays. Mais on ne les connaît généralement pas bien.

La maladie de Lyme : méfiez-vous des tiques :
Les tiques ne sont pas sympas : non seulement elles sont laides et s'incrustent dans votre peau, mais elles peuvent vous transmettre une sale maladie qui attaque les articulations et le système nerveux... Vous aimez toujours la nature ?

Chaque article comporte généralement entre 6 et 8 feuillets de 1500 signes. Dans ce nombre sont souvent incluses des recettes, comme indiqué dans la liste.
Les articles sont illustrés des photos de l'auteur, de qualité professionnelle.
Articles et photos peuvent être commandés indépendamment.
François Couplan
e-mail : fc@couplan.com