Dossiers

Accueil
Accueil
Plantes sauvages comestibles et médicinales…

Plantes et recettes

L'égopode (Aegopodium podagraria)

L'égopode a de quoi faire frémir ! C'est une plante vivace, qui se propage aisément grâce à ses longues tiges souterraines et forme de vastes colonies. Ses feuilles sont divisées en trois folioles, elles-même divisées - plus ou moins complètement - en trois, ce qui leur donne un aspect caractéristique. Le long pétiole, de section triangulaire, est creusé en gouttière sur le dessus. Membre de la grande famille des Ombellifères, comme la carotte et le persil, l'égopode possède des petites fleurs blanches réunies en ombelles hémisphériques, délicates et gracieuses, terminant des tiges robustes, creuses et sillonnées dans leur longueur.

  Tous les jardiniers connaissent cette plante aux longs rhizomes traçants qui envahit leurs cultures. Elle indique qu'il y a longtemps poussait là une forêt, qui est l'habitat naturel de l'égopode. On le rencontre dans les bois frais, les haies... et les jardins.

La pire des "mauvaises herbes" est peut-être la meilleure...

Le nom botanique de la plante, tiré du grec aix, aigos, chèvre, et podion, pied, se réfère à la forme des feuilles, qui évoquait pour les Anciens la forme d'un sabot de chèvre. L'épithète podagraria signale les propriétés médicinales de la plante, autrefois réputée soigner la goutte ou "podagre".

L'égopode est l'un des meilleurs légumes sauvages. Les jeunes feuilles qui se montrent au premier printemps, d'un vert clair, sont un peu froissées, luisantes et souvent rougeâtres. Elles sont tendres et aromatiques, excellentes crues. Elles font de très bonnes salades.

Lorsque les feuilles sont devenues adultes, de couleur vert sombre et mates, il est préférable de les faire cuire car elles deviennent plus dures, et d'en retirer le pétiole. Leur parfum permet d'en préparer divers plats, en particulier des gratins, des tartes salées, des quiches et d'excellents soufflés. On peut les cueillir encore lorsque la tige s'est développée.

Plante médicinale jadis réputée, l'égopode était utilisé pour soulager l'accumulation douloureuse d'acide urique qu'est la goutte. Sa consommation régulière détoxifierait l'organisme. L'égopode était autrefois cultivé, tant comme plante potagère que comme médicinale.